Comment fonctionne l’inspection préachat ou prévente?

Comment fonctionne l’inspection préachat ou prévente?

ligne verte

L’inspection préachat et l’inspection prévente sont effectuées de la même façon par l’inspecteur en bâtiment. L’une sert à renseigner l’acheteur et, l’autre, le vendeur de l’état des différents systèmes et composants visibles et facilement accessibles de la propriété. Ces éléments doivent être inspectés par un inspecteur en bâtiment certifié.

Les différents composants inspectés lors d’une inspection préachat ou prévente

L’inspecteur en bâtiment a pour mandat d’observer et de décrire la condition dans laquelle se trouvent les différents systèmes (électricité, plomberie et chauffage), de même que les composants de la structure (fondations, poutres de soutien, toit, planchers, escaliers, plafonds, balcons, murs, rambardes et colonnes).

Une inspection du vide sanitaire et du grenier doit également être effectuée, si ces derniers sont accessibles par un passage libre, salubre, sécuritaire et d’une grandeur adéquate. Les portes, fenêtres, armoires, comptoirs et autres éléments doivent également être inspectés.

Tant pour l’inspection préachat que pour l’inspection prévente, l’inspecteur en bâtiment doit également décrire l’état des composants extérieurs : robinets d’arrosage, tuyaux d’entrée d’eau, revêtements extérieurs (murs, toiture et fondations), gouttières, solins, fascias et cheminée.

De même, l’inspecteur en bâtiment doit observer et décrire l’état des fenêtres, des portes, du trottoir d’entrée, de l’entrée de garage, des portes de garage, des terrasses, des balcons, des perrons, des escaliers et des balustrades. L’inspecteur en bâtiment doit également noter dans son rapport la présence d’arbres, de pentes du sol, d’installations d’évacuation des eaux ou de murs de soutènement dont l’état pourrait nuire au bâtiment.

Éléments problématiques

L’inspecteur en bâtiment doit indiquer dans son rapport d’inspection préachat ou d’inspection prévente les éléments qui, parmi ceux inspectés, doivent être réparés, corrigés ou remplacés. Il doit également faire mention des éléments dont la condition représente un danger pour la sécurité des futurs propriétaires.

L’inspecteur certifié doit également inclure, dans le rapport d’inspection prévente ou préachat, des photos de ces éléments problématiques.

Comment trouver un bon inspecteur en bâtiment?

Comment trouver un bon inspecteur en bâtiment?

ligne verte

Engager un inspecteur en bâtiment est essentiel lors de l’achat d’une propriété. Mais trouver un inspecteur vraiment qualifié l’est encore plus! Il y a quelques années, n’importe qui pouvait s’improviser inspecteur en bâtiment au Québec, ce qui est aberrant puisque l’achat d’une maison, d’un immeuble locatif ou d’un commerce est un investissement très important.

Certains problèmes graves pourraient vous coûter les yeux de la tête s’ils ne sont pas cités dans le rapport d’inspection préachat. Voici comment dénicher la perle rare pour votre inspection résidentielle ou commerciale.

Prenez le temps de vous renseigner sur l’inspecteur en bâtiment envisagé

Avant d’engager un inspecteur en bâtiment de votre région que vous trouverez sur Internet, prenez le temps de vérifier quelques points importants sur ce dernier. D’abord, tous les inspecteurs en bâtiment doivent maintenant être certifiés par un organisme reconnu par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), tel que le Réseau IBC. Cet organisme (ou réseau) valide les qualifications et les compétences de ces derniers par un processus strict.

De plus, pour conserver son statut d’inspecteur en bâtiment certifié, chaque inspecteur en bâtiment est tenu de suivre une formation continue. Il doit également être couvert par une assurance responsabilité civile et par une assurance professionnelle contre les fautes, les erreurs et les omissions.

L’organisme auquel il est affilié l’encadrera et s’assurera que ses inspections sont effectuées selon les protocoles en vigueur dans l’industrie.Pour vous assurer que vous confiez l’inspection de la propriété que vous désirez acheter ou vendre à un inspecteur en bâtiment certifié, demandez-lui le nom du réseau auquel il est affilié ainsi que son numéro de membre, de même qu’une copie de son certificat de police d’assurance.

Contactez ensuite le réseau en question pour confirmer ces informations. Vous pouvez également demander à l’inspecteur en bâtiment des références d’anciens clients. En contactant ces derniers, vous pourrez ainsi constater s’ils ont été satisfaits de la qualité du rapport d’inspection qui a été fourni.

Ils pourront également vous dire si l’inspecteur en bâtiment a pris le temps de répondre à vos questions lors de l’inspection.

Est-ce qu’une inspection résidentielle à rabais est une bonne idée?

Est-ce qu’une inspection résidentielle à rabais est une bonne idée?

ligne verte

Vous aimeriez savoir si une inspection résidentielle qui coûte moins cher sera aussi bien effectuée qu’une inspection offerte aux tarifs en vigueur dans l’industrie?

Renseignez-vous d’abord sur la légitimité de l’inspecteur en bâtiment que vous allez peut-être engager. Peut-il vous montrer le certificat qu’il a obtenu après avoir été évalué par un organisme accrédité par la Régie du bâtiment du Québec (tel que le Réseau-IBC Inspecteurs en Bâtiments Certifiés)?

Détenir ce certificat d’inspection résidentielle est maintenant obligatoire pour effectuer des inspections résidentielles.

Ce document prouve que l’inspecteur en bâtiment possède l’expertise nécessaire pour produire un rapport d’inspection préachat de qualité, qui saura vous renseigner adéquatement sur l’état de la propriété que vous désirez acheter ou vendre.

Sauver 200$ pour en perdre des milliers…

Une inspection résidentielle effectuée par un inspecteur certifié doit inclure un examen visuel exhaustif de l’état des composants et des systèmes facilement accessibles. Il s’agit, entre autres, des éléments structuraux, des composants électriques, du système de plomberie et des éléments extérieurs.

L’inspecteur en bâtiment doit ensuite rédiger un rapport d’inspection complet, en indiquant les éléments qui doivent être réparés, corrigés ou remplacés.

De plus, il doit inclure des photos de ces différents éléments. Comme ce rapport peut être utilisé en cas de recours légal pour vice caché (que l’inspecteur en bâtiment ne peut pas voir), il doit être de bonne qualité.

Certains inspecteurs en bâtiment font leur inspection trop rapidement pour que leur rapport d’inspection soit vraiment précis et complet. Pour évaluer minutieusement chacune des composantes d’un bâtiment, il faut prendre le temps qu’il faut.

Ainsi, le client aura en mains toutes les informations sur l’état de ce dernier et pourra prendre une décision éclairée. De plus, l’acheteur pourra se référer souvent à ce rapport pour mieux connaître les détails de sa propriété, les choses qui seraient à réparer ou à améliorer, ainsi que les éléments qu’il doit surveiller.

Le temps passé à rédiger le rapport est inclus dans le prix de l’inspection résidentielle, qui prend souvent plusieurs heures. L’achat d’une propriété est un gros investissement. Il est donc pertinent de payer le juste prix pour obtenir un service de qualité.

Call Now Button