Les 5 éléments permettant d’annuler une offre d’achat après une inspection

Les 5 éléments permettant d’annuler une offre d’achat après une inspection

ligne verte

Vous aimeriez savoir si vous pouvez annuler votre offre d’achat après avoir fait effectuer une inspection préachat? Sachez que si vous avez noté dans le contrat que votre offre est conditionnelle à l’inspection par un inspecteur en bâtiment certifié, vous pourriez faire annuler celle-ci, mais pas pour n’importe quelle raison.

Comme il s’agit d’une promesse légale, vous pourrez annuler votre offre d’achat uniquement si le rapport d’inspection vous a mis au fait de problèmes ou de défauts majeurs auxquels le vendeur ne peut remédier à ses frais.

Ces défauts doivent répondre à l’un des critères suivants : ils vous empêcheraient de jouir de votre propriété comme il se devrait; ils représentent un danger pour votre santé ou pour votre sécurité; ils vous coûteraient trop cher à faire réparer; ou ils feraient baisser de manière significative la valeur marchande de la propriété.

Défauts graves visibles ou cachés

Les défauts majeurs ou les problématiques qui pourraient vous permettre d’annuler l’offre d’achat après l’inspection sont : des problèmes liés à la structure du bâtiment (par exemple, des poutres de structure rongées par les fourmis charpentières); des problèmes liés aux fondations (par exemple, des fissures de bonne grosseur qui semblent descendre sous la terre); des problèmes de contamination de sol (amiante, pyrite, ocre ferreuse, etc.); des problèmes d’infiltration d’eau par le toit ou par les fondations; ou encore l’absence de drain français.

Souvent, ces problèmes ou défauts importants ne sont pas visibles par l’inspecteur en bâtiment lors de l’inspection, ce qui en fait des vices cachés. Mais l’inspecteur en bâtiment peut reconnaître certains signes de vices cachés que les acheteurs ne remarquent pas. Il vous recommandera alors de faire passer d’autres tests pour investiguer s’il y a vraiment un problème grave.

Si, par exemple, l’inspecteur en bâtiment croit que la maison est peut-être construite sur un sol contenant de la pyrite, il vous recommandera de faire effectuer un test de sol. Toutefois, un défaut grave ne constitue pas nécessairement un vice caché s’il résulte d’une usure normale (par exemple, un drain français installé il y a 30 ans qui serait non fonctionnel). Ces défauts ne pourraient alors pas vous permettre d’annuler l’offre d’achat après l’inspection.

Les avantages de faire effectuer une inspection résidentielle

Les avantages de faire effectuer une inspection résidentielle

ligne verte

Une inspection résidentielle est essentielle pour vous donner l’heure juste sur l’état de votre future propriété. À la suite de son inspection préachat, l’inspecteur en bâtiment vous remettra un rapport d’inspection résidentielle qui vous renseignera sur l’état de la maison, du chalet, du commerce ou de l’immeuble locatif que vous désirez acquérir.

Il analysera la structure, les composants extérieures, la toiture, la plomberie, l’électricité, le système de chauffage, la climatisation centrale, les composants intérieurs, l’isolation ainsi que la ventilation.

Il vous indiquera ensuite les problèmes rencontrés et les réparations urgentes qui seront à effectuer. Il est à noter que l’inspecteur en bâtiment n’estimera pas le coût des réparations. Mais en vous renseignant avec un entrepreneur, vous pourrez ensuite faire baisser le prix d’achat en conséquence de ce coût ou demander au vendeur qu’il effectue, à ses frais, les travaux pour rectifier la situation.

Si le rapport d’inspection résidentielle dévoile des défauts majeurs qui font baisser de façon significative la valeur marchande de la propriété, vous pourrez même décider de ne pas acheter celle-ci sans que cela ait de conséquences financières ou juridiques. Il est à noter que le rapport d’inspection résidentielle ne fait pas état des vices cachés (comme, par exemple : une membrane d’étanchéité absente sous les bardeaux d’une toiture, un entretoit pourri ou des fissures de fondation majeures mais non apparentes).

Avantages de l’inspection prévente

Avant de vendre votre maison, votre condo ou votre immeuble à revenus, faire effectuer une inspection prévente est avantageux. Le rapport d’inspection résidentielle permet non seulement de prendre connaissance des problèmes et du type de réparations à effectuer (l’inspecteur en bâtiment vous expliquera lesquelles), mais il vous permettra également de décider si vous ferez effectuer ces réparations ou si vous réduirez votre prix en conséquence.

De plus, vous pourrez indiquer les problèmes rencontrés dans la déclaration du vendeur, que vous devrez remplir pour informer les éventuels acheteurs de l’état de votre propriété (cela vous évitera peut-être une poursuite judiciaire). S’il comporte peu d’éléments négatifs, le rapport d’inspection résidentielle prévente mettra les acheteurs potentiels en confiance et les motivera à acheter.

Les choses à faire pour votre inspecteur en bâtiment avant l’inspection

Les choses à faire pour votre inspecteur en bâtiment avant l’inspection

ligne verte

Afin de préparer l’arrivée de l’inspecteur en bâtiment et de faciliter l’inspection prévente ou l’inspection préachat de votre maison, condo ou immeuble à revenus, il est recommandé de faire certaines choses. Tout d’abord, dégagez l’accès à l’entrée d’eau, retirez tout ce qui pourrait nuire à l’accès et à l’ouverture du panneau électrique, et videz le garde-robe où est située la trappe d’accès au grenier.

Vous devriez également dégager les murs de fondation (éloigner le bac de recyclage, la poubelle, le bac brun, les bicyclettes, etc.) et déverrouiller la porte du garage. Pour faciliter les choses à l’inspecteur en bâtiment, il est également recommandé de dégager l’accès au vide sanitaire (s’il y a lieu), au drain de plancher (situé au sous-sol) et au clapet antiretour (trappe située sur la dalle de béton qui permet de protéger contre les refoulements d’égouts).

Faites quelques petits travaux

Pour éviter que le rapport d’inspection de l’inspecteur en bâtiment s’allonge avec des détails négatifs et fasse ainsi peur aux acheteurs potentiels, prenez le temps de faire certains petits travaux.

Par exemple, vous pouvez : calfeutrer le contour des portes, des fenêtres et des sorties de ventilation; colmater ou faire colmater les fissures de fondation; et remplacer les ampoules défectueuses.

Vous pouvez également faire remplacer les vitres embuées et les mécanismes brisés des fenêtres, et faire changer l’entrée d’eau (si elle est rouillée ou en plomb) par une entrée d’eau neuve en cuivre.

Vous pouvez, de plus, déboucher, réparer ou remplacer vos gouttières et y ajouter des conduits qui amènent l’eau loin des fondations. Si les ventilateurs de toit sont bruyants, il est recommandé de les faire remplacer.

Pour éviter que l’inspecteur en bâtiment note ce problème dans son rapport, vous pouvez aussi colmater tous les joints d’étanchéité détériorés (autour des lavabos, des toilettes, de la douche, etc.), nettoyer les grilles de sorties d’air (cuisine, sécheuse et salle de bain) et vérifier la bonne marche des détecteurs de fumée.

Il est possible que l’inspecteur en bâtiment arrive une heure avant l’heure prévue pour l’inspection, afin de discuter avec vous du déroulement de celle-ci et de répondre à vos questions.

Comment se préparer à l’inspection immobilière préachat ou prévente?

Comment se préparer à l’inspection immobilière préachat ou prévente?

ligne verte

L’inspection préachat et l’inspection prévente servent le même but : renseigner l’acheteur ou le vendeur sur l’état de la maison, du chalet, du condo ou de l’immeuble locatif qu’ils désirent acheter ou vendre. Les mêmes éléments seront inspectés dans les deux cas.

Voici comment préparer votre immeuble à la visite de l’inspecteur en bâtiment.

Faciliter l’accès aux différents composants

L’inspecteur en bâtiment est tenu d’observer uniquement les composants et systèmes qui sont visibles et facilement accessibles. Il est donc recommandé de dégager l’accès à l’entrée d’eau, de retirer tout ce qui pourrait nuire à l’accès et à l’ouverture du panneau électrique, et de dégager l’accès à la trappe menant au grenier.

Vous devriez également dégager les murs extérieurs des fondations (en retirant les objets qui aux alentours), déverrouiller la porte de votre garage et dégager l’accès au vide sanitaire, tout en enlevant les toiles d’araignées. Il est également nécessaire de dégager l’accès à la pompe, au drain de plancher et au clapet antiretour qui se trouvent dans le sous-sol.

Minimiser le nombre de problématiques

L’inspecteur doit noter dans son rapport d’inspection tous les éléments qui nécessitent une réparation ou un remplacement, et qui constituent un danger pour les personnes qui habitent le bâtiment. Minimiser le nombre de problématiques que celui-ci déclarera est donc recommandé.

Pour ce faire, prenez le temps d’effectuer certains petits travaux.

Par exemple, vous pouvez remplacer le calfeutrage du contour des portes, des fenêtres, du ventilateur de toit, de l’évent de plomberie et de la cheminée. Vous pouvez également : colmater ou faire colmater les fissures de fondation par une entreprise dont c’est la spécialité; faire réparer le mécanisme des fenêtres; faire désembuer les vitres; et remplacer les ampoules défectueuses (si une ampoule ne s’allume pas, l’inspecteur notera que l’électricité est déficiente à cet endroit).

Vous pouvez également faire remplacer l’entrée d’eau si elle est trop vieille ou rouillée, nettoyer les grilles de sorties d’air, colmater les différents joints d’étanchéité détériorés (salle de bain et cuisine), et vérifier si les détecteurs de fumée fonctionnent correctement.

Qu’est-ce qu’un inspecteur en bâtiment?

Qu’est-ce qu’un inspecteur en bâtiment?

ligne verte

Le rôle de l’inspecteur en bâtiment est d’aider ses clients à déterminer l’état de la propriété qu’ils désirent acheter (inspection préachat) ou qu’ils désirent vendre (inspection prévente).

L’inspecteur en bâtiment peut également faire des inspections pré-réception (lorsqu’une maison neuve est couverte par un plan de garantie), ainsi que des inspections spécialisées.

L’inspecteur en bâtiment inscrit les détails de son évaluation dans un rapport détaillé qu’il remet à son client. Grâce à ces informations, ce dernier peut prendre une décision éclairée. Le rapport d’inspection décrit l’état des composants visibles et accessibles des différents systèmes de la maison ou de l’immeuble inspecté.

Le but du rapport d’inspection est d’identifier et d’expliquer tous les problèmes, défauts et vices apparents majeurs qui peuvent diminuer l’usage et la valeur de la propriété. Le client est mis au courant des conséquences que ces problèmes peuvent amener, ainsi que des mesures à prendre pour les régler (travaux à effectuer ou améliorations à apporter).

S’il s’agit d’une inspection préachat, l’acheteur peut alors demander une évaluation du coût des travaux à un entrepreneur et ainsi renégocier le prix de vente à la baisse (ou demander à ce que ces travaux soient payés par le vendeur et terminés avant l’achat).

S’il s’agit d’une inspection prévente, le vendeur peut soit faire effectuer les travaux ou diminuer le prix de vente.

Qui peut être inspecteur en bâtiment?

Des ingénieurs, des architectes, des entrepreneurs en construction ainsi que des technologues (en architecture, en génie civil ou en mécanique du bâtiment) ont les compétences pour être inspecteurs en bâtiment. Les diplômés du programme collégial Techniques d’inspection en bâtiment peuvent également pratiquer ce métier.

Qu’il soit diplômé ou non, l’inspecteur en bâtiment doit être certifié par un organisme reconnu par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). Cet organisme (ou réseau) validera ses qualifications et ses compétences par un processus rigoureux.

De plus, pour conserver son statut d’inspecteur en bâtiment certifié, le professionnel devra suivre des formations continues et être couvert par une assurance responsabilité civile ainsi que par une assurance professionnelle contre les fautes, les erreurs et les omissions.

Les 1001 éléments inclus dans une inspection résidentielle

Les 1001 éléments inclus dans une inspection résidentielle

ligne verte

Une inspection résidentielle consiste à faire un examen visuel de l’état des systèmes et des composants facilement accessibles et à en faire un rapport. Ce dernier donne au propriétaire (inspection prévente) ou à l’acheteur (inspection préachat) les informations nécessaires à une meilleure connaissance de l’état du bâtiment principal.

L’inspecteur en bâtiment doit indiquer, dans son rapport d’inspection, les éléments qui exigent une réparation, une correction ou un remplacement.

Il doit également mentionner les infiltrations d’eau, les taches d’eau ou de condensation, ainsi que les traces de moisissure. Il doit, de plus, inclure des photos de ces différentes choses.

Systèmes et composants inspectés

L’inspecteur en bâtiment doit observer et décrire la condition des éléments structuraux tels que les fondations, les planchers, les murs, les colonnes, les poutres et les plafonds.

Il doit inspecter le vide sanitaire et le grenier (si ceux-ci disposent d’un passage salubre, sécuritaire et de dimension suffisante).

L’inspecteur en bâtiment doit observer et décrire les composants électriques (installation de mise à la terre, panneau de distribution principal et panneaux secondaires, etc.) ainsi que les systèmes de chauffage installés en permanence.

De plus, il doit décrire la condition des murs, planchers, plafonds, escaliers, balustrades, armoires, comptoirs, fenêtres et portes intérieures, y compris la condition de la quincaillerie.

Il doit inspecter les appareils de plomberie, les robinets d’arrosage et les tuyaux d’entrée d’eau, tout en indiquant s’il y a des mauvais raccordements ou une fuite d’eau. Il doit aussi inspecter les drains de planchers, les clapets antiretour et le chauffe-eau.

L’inspecteur en bâtiment doit, de plus, observer et décrire les composants extérieurs : revêtements des murs et de la toiture, boiseries, gouttières, fenêtres, portes, entrées de garage, terrasses, balcons, perrons, marches, balustrades, avant-toits, fascias, solins et cheminée.

Il doit faire fonctionner les portes de garage. L’inspecteur en bâtiment doit également noter dans son rapport la présence de végétation, de murs de soutènement, de pentes du sol et de systèmes d’évacuation des eaux, mais uniquement lorsque ces éléments peuvent nuire au bâtiment.

Engagez un inspecteur en bâtiment certifié qui vous donnera l’heure juste sur le bâtiment que vous désirez acheter ou vendre!

Comment bien choisir un inspecteur en bâtiment?

Comment bien choisir un inspecteur en bâtiment?

ligne verte

Bien choisir un inspecteur en bâtiment est primordial lors de l’achat ou de la vente d’une propriété, qu’il s’agisse d’une maison, d’un immeuble résidentiel ou d’un commerce. Une inspection préachat vous permettra d’avoir toutes les informations importantes en mains pour prendre une bonne décision, tandis qu’une inspection prévente vous indiquera s’il y a des travaux urgents à effectuer et si vous devez majorer votre prix en conséquence.

Voici quels sont les prérequis que vous devez retrouver chez votre futur inspecteur en bâtiment afin de vous assurer de sa compétence et de sa légitimité.

Certificat de compétences

Auparavant, au Québec, n’importe qui pouvait s’improviser inspecteur en bâtiment sans être dans l’illégalité. Les inspecteurs en bâtiment doivent maintenant posséder une formation adéquate ou des compétences reconnues pour pratiquer cette profession. Ils doivent être certifiés par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) ou par un organisme reconnu par cette dernière (tel que le Réseau IBC).

Pour être certifié, un inspecteur en bâtiment doit d’abord suivre un processus rigoureux qui permet à l’organisme de valider ses qualifications et ses compétences.

De plus, pour conserver son statut d’inspecteur en bâtiment certifié, chaque inspecteur est tenu de suivre une formation continue. Il doit également être couvert par une assurance responsabilité civile et par une assurance professionnelle contre les fautes, les erreurs et les omissions.

L’organisme auquel il est affilié l’encadrera et s’assurera que ses inspections sont effectuées selon les protocoles en vigueur dans l’industrie.

Pour vous assurer que vous confiez l’inspection de la propriété que vous désirez acheter ou vendre à un inspecteur en bâtiment certifié, demandez-lui le nom du réseau auquel il est affilié ainsi que son numéro de membre, de même qu’une copie de son certificat de police d’assurance.

Contactez ensuite le réseau en question pour confirmer ces informations. Vous pouvez également demander à l’inspecteur en bâtiment des références d’anciens clients.

Ceux-ci pourront vous confirmer que l’inspecteur en bâtiment a pris suffisamment de temps pour inspecter tous les composants du bâtiment et que son rapport d’inspection indiquait clairement leur état.

L’achat ou la vente d’une propriété est l’une des plus importantes transaction que vous effectuerez dans votre vie. Protégez votre investissement en engageant un inspecteur en bâtiment certifié.

Comment fonctionne l’inspection préachat ou prévente?

Comment fonctionne l’inspection préachat ou prévente?

ligne verte

L’inspection préachat et l’inspection prévente sont effectuées de la même façon par l’inspecteur en bâtiment. L’une sert à renseigner l’acheteur et, l’autre, le vendeur de l’état des différents systèmes et composants visibles et facilement accessibles de la propriété. Ces éléments doivent être inspectés par un inspecteur en bâtiment certifié.

Les différents composants inspectés lors d’une inspection préachat ou prévente

L’inspecteur en bâtiment a pour mandat d’observer et de décrire la condition dans laquelle se trouvent les différents systèmes (électricité, plomberie et chauffage), de même que les composants de la structure (fondations, poutres de soutien, toit, planchers, escaliers, plafonds, balcons, murs, rambardes et colonnes).

Une inspection du vide sanitaire et du grenier doit également être effectuée, si ces derniers sont accessibles par un passage libre, salubre, sécuritaire et d’une grandeur adéquate. Les portes, fenêtres, armoires, comptoirs et autres éléments doivent également être inspectés.

Tant pour l’inspection préachat que pour l’inspection prévente, l’inspecteur en bâtiment doit également décrire l’état des composants extérieurs : robinets d’arrosage, tuyaux d’entrée d’eau, revêtements extérieurs (murs, toiture et fondations), gouttières, solins, fascias et cheminée.

De même, l’inspecteur en bâtiment doit observer et décrire l’état des fenêtres, des portes, du trottoir d’entrée, de l’entrée de garage, des portes de garage, des terrasses, des balcons, des perrons, des escaliers et des balustrades. L’inspecteur en bâtiment doit également noter dans son rapport la présence d’arbres, de pentes du sol, d’installations d’évacuation des eaux ou de murs de soutènement dont l’état pourrait nuire au bâtiment.

Éléments problématiques

L’inspecteur en bâtiment doit indiquer dans son rapport d’inspection préachat ou d’inspection prévente les éléments qui, parmi ceux inspectés, doivent être réparés, corrigés ou remplacés. Il doit également faire mention des éléments dont la condition représente un danger pour la sécurité des futurs propriétaires.

L’inspecteur certifié doit également inclure, dans le rapport d’inspection prévente ou préachat, des photos de ces éléments problématiques.

Comment trouver un bon inspecteur en bâtiment?

Comment trouver un bon inspecteur en bâtiment?

ligne verte

Engager un inspecteur en bâtiment est essentiel lors de l’achat d’une propriété. Mais trouver un inspecteur vraiment qualifié l’est encore plus! Il y a quelques années, n’importe qui pouvait s’improviser inspecteur en bâtiment au Québec, ce qui est aberrant puisque l’achat d’une maison, d’un immeuble locatif ou d’un commerce est un investissement très important.

Certains problèmes graves pourraient vous coûter les yeux de la tête s’ils ne sont pas cités dans le rapport d’inspection préachat. Voici comment dénicher la perle rare pour votre inspection résidentielle ou commerciale.

Prenez le temps de vous renseigner sur l’inspecteur en bâtiment envisagé

Avant d’engager un inspecteur en bâtiment de votre région que vous trouverez sur Internet, prenez le temps de vérifier quelques points importants sur ce dernier. D’abord, tous les inspecteurs en bâtiment doivent maintenant être certifiés par un organisme reconnu par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), tel que le Réseau IBC. Cet organisme (ou réseau) valide les qualifications et les compétences de ces derniers par un processus strict.

De plus, pour conserver son statut d’inspecteur en bâtiment certifié, chaque inspecteur en bâtiment est tenu de suivre une formation continue. Il doit également être couvert par une assurance responsabilité civile et par une assurance professionnelle contre les fautes, les erreurs et les omissions.

L’organisme auquel il est affilié l’encadrera et s’assurera que ses inspections sont effectuées selon les protocoles en vigueur dans l’industrie.Pour vous assurer que vous confiez l’inspection de la propriété que vous désirez acheter ou vendre à un inspecteur en bâtiment certifié, demandez-lui le nom du réseau auquel il est affilié ainsi que son numéro de membre, de même qu’une copie de son certificat de police d’assurance.

Contactez ensuite le réseau en question pour confirmer ces informations. Vous pouvez également demander à l’inspecteur en bâtiment des références d’anciens clients. En contactant ces derniers, vous pourrez ainsi constater s’ils ont été satisfaits de la qualité du rapport d’inspection qui a été fourni.

Ils pourront également vous dire si l’inspecteur en bâtiment a pris le temps de répondre à vos questions lors de l’inspection.

Est-ce qu’une inspection résidentielle à rabais est une bonne idée?

Est-ce qu’une inspection résidentielle à rabais est une bonne idée?

ligne verte

Vous aimeriez savoir si une inspection résidentielle qui coûte moins cher sera aussi bien effectuée qu’une inspection offerte aux tarifs en vigueur dans l’industrie?

Renseignez-vous d’abord sur la légitimité de l’inspecteur en bâtiment que vous allez peut-être engager. Peut-il vous montrer le certificat qu’il a obtenu après avoir été évalué par un organisme accrédité par la Régie du bâtiment du Québec (tel que le Réseau-IBC Inspecteurs en Bâtiments Certifiés)?

Détenir ce certificat d’inspection résidentielle est maintenant obligatoire pour effectuer des inspections résidentielles.

Ce document prouve que l’inspecteur en bâtiment possède l’expertise nécessaire pour produire un rapport d’inspection préachat de qualité, qui saura vous renseigner adéquatement sur l’état de la propriété que vous désirez acheter ou vendre.

Sauver 200$ pour en perdre des milliers…

Une inspection résidentielle effectuée par un inspecteur certifié doit inclure un examen visuel exhaustif de l’état des composants et des systèmes facilement accessibles. Il s’agit, entre autres, des éléments structuraux, des composants électriques, du système de plomberie et des éléments extérieurs.

L’inspecteur en bâtiment doit ensuite rédiger un rapport d’inspection complet, en indiquant les éléments qui doivent être réparés, corrigés ou remplacés.

De plus, il doit inclure des photos de ces différents éléments. Comme ce rapport peut être utilisé en cas de recours légal pour vice caché (que l’inspecteur en bâtiment ne peut pas voir), il doit être de bonne qualité.

Certains inspecteurs en bâtiment font leur inspection trop rapidement pour que leur rapport d’inspection soit vraiment précis et complet. Pour évaluer minutieusement chacune des composantes d’un bâtiment, il faut prendre le temps qu’il faut.

Ainsi, le client aura en mains toutes les informations sur l’état de ce dernier et pourra prendre une décision éclairée. De plus, l’acheteur pourra se référer souvent à ce rapport pour mieux connaître les détails de sa propriété, les choses qui seraient à réparer ou à améliorer, ainsi que les éléments qu’il doit surveiller.

Le temps passé à rédiger le rapport est inclus dans le prix de l’inspection résidentielle, qui prend souvent plusieurs heures. L’achat d’une propriété est un gros investissement. Il est donc pertinent de payer le juste prix pour obtenir un service de qualité.

Call Now Button